Aline a lu
Les dernières chroniques

“La stupeur”, Aharon Appelfeld

Traduit de l’hébreu par Valérie Zenatti, L’Olivier, avril 2022,...
Lire la suite

“Je chante et la montagne danse”, Irene Solà

Traduit du catalan par Edmond Raillard, Seuil, 13 mai...
Lire la suite

“Pyrate”, Fabrice Chillet

Bouclard, mars 2022, 160 p., 17 €. Fabrice Chillet...
Lire la suite

“Les événements, suite”, Isabel Ascencio

Rouergue, mars 2022, 256 p., 20 € Le roman...
Lire la suite

“Dérives”, Kate Zambreno

Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Stéphane Vanderhaeghe, La Croisée,...
Lire la suite

“Seyvoz”, Maylis de Kérangal, Joy Sorman

Inculte, février 2022, 112 p., 12,90 € Tomi Motz,...
Lire la suite

“Antipolis”, Nina Léger

Gallimard, février 2022, 192 p., 17 € « Il n’y...
Lire la suite

“Le monde des Martin”, Jean-Pierre Martin

L’Olivier, février 2022, 736 p., 25,90 € Martin est...
Lire la suite
1 5 6 7 8 9 10

S'abonner aux publications

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Articles récents

Archives

Les dernières chroniques

“La stupeur”, Aharon Appelfeld

Traduit de l’hébreu par Valérie Zenatti, L’Olivier, avril 2022,...
Lire la suite

“Je chante et la montagne danse”, Irene Solà

Traduit du catalan par Edmond Raillard, Seuil, 13 mai...
Lire la suite

“Pyrate”, Fabrice Chillet

Bouclard, mars 2022, 160 p., 17 €. Fabrice Chillet...
Lire la suite

“Les événements, suite”, Isabel Ascencio

Rouergue, mars 2022, 256 p., 20 € Le roman...
Lire la suite

“Dérives”, Kate Zambreno

Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Stéphane Vanderhaeghe, La Croisée,...
Lire la suite

“Seyvoz”, Maylis de Kérangal, Joy Sorman

Inculte, février 2022, 112 p., 12,90 € Tomi Motz,...
Lire la suite

“Antipolis”, Nina Léger

Gallimard, février 2022, 192 p., 17 € « Il n’y...
Lire la suite

“Le monde des Martin”, Jean-Pierre Martin

L’Olivier, février 2022, 736 p., 25,90 € Martin est...
Lire la suite
1 5 6 7 8 9 10

S'abonner aux publications

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Articles récents

Archives

MEILLEURES LECTURES DU MOMENT

Une chronique au hasard
17
Jan

“Monument national”, Julia Deck

Minuit, janvier 2022, 208 p., 17 €

Julia Deck dissèque une société où la fiction et l’image tendent à remplacer la réalité, en analysant avec brio la représentation des individus. Tout se joue au château des Langlois, du nom de l’ancienne gloire nationale, l’acteur presque septuagénaire Serge Langlois, entouré d’Ambre, sa troisième et jeune épouse, de leur fille adoptive Joséphine et de leur personnel. Ce petit monde est très suivi sur les réseaux sociaux où Ambre « instagramme » leur quotidien selon un scénario lisse et sucré. A l’opposé du gotha de l’ouest parisien, Cendrine et Aminata sont caissières dans un supermarché de Seine-Saint-Denis, tandis qu’Abdul évolue en arrière-plan de la scène française de hip-hop. Lorsque ces deux univers se croisent, la soif d’argent et de célébrité les pousse à faire cause commune. C’est Joséphine, à l’époque des faits enfant à l’imagination fertile, qui raconte, témoin candide du mouvement des Gilets jaunes, de la pandémie, le tout sous la présidence d’un Emmanuel Macron lui aussi soucieux de son image. De querelles d’héritage en morts suspectes, le roman prend l’allure d’un véritable jeu de Cluedo cynique et impitoyable tandis que sans discernement ni échelle de valeurs, l’intime, le public, l’anecdotique et le sérieux s’affichent sur les écrans d’une communauté voyeuriste. Véritable comédie humaine, le roman emprunte à l’actualité, à la télé-réalité, à la presse à scandale, à l’univers des soaps américains et au roman feuilleton : un régal de satire sociale dont l’intrigue fournie est mise en valeur par une écriture sobre et efficace. Grossissant à peine le trait, Julia Deck décoiffe, se souciant moins de la morale que de tendre un miroir à la société du spectacle permanent.

Aline Sirba

We are using cookies to give you the best experience. You can find out more about which cookies we are using or switch them off in privacy settings.
AcceptPrivacy Settings

GDPR